les rodeurs Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Une vieille histoire ressortie de derrière les fagots...

 
Répondre au sujet    les rodeurs Index du Forum » partie public » flood pour tous Sujet précédent
Sujet suivant
Une vieille histoire ressortie de derrière les fagots...
Auteur Message
Arpick
membres

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2007
Messages: 96
Localisation: Lorndor

Message Une vieille histoire ressortie de derrière les fagots... Répondre en citant
Bon d'accord je n'innove pas mais ce clin d'oeil aux Exilés est un bon moment de nostalgie...

ensuite à vous de nous faire partager vos passions Wink

 
Citation:
El Poussif  


Le soleil innondait déjà le parking à notre arrivée. Le givre avait pris possession du décors: arbres, buissons, sol, tout l'environnement revêtait cette blanche froideur.
Je coupais le moteur et sortit de la voiture.
La fraicheur de la matinée vint alors me sortir de ma torpeur. Une heure de route c'est long... heureusement la musique et la compagnie de Rémi avaient suffi à maintenir un état de motivation qui accentuait notre excitation à l'approche du spot.

"Ca va coller!!!" me lança mon acolyte en s'extirpant à son tour du véhicule. Son mètre quatre vingt cinq montrait rarement ses limites, mais en l'occurence pour sortir de la vieille 205 trois portes il avait du mal.
"Brrr..." rétorquai-je en guise de réponse.
L'ouverture du coffre et l'extraction de nos crash furent eux aussi agrémentés de quelques grognements.

Le parking était désert... seul un vieux camping-car traduisait la présence d'une espèce de vie grimpante autre que le lierre. Ceux-ci devaient déjà être à l'action car un duvet tentait de sécher sur le capot du vW.

Le sol gelé était loin de nous rappeller l'habituel mouvance de ce sable si fin qui sait si bien réconforter nos pieds endoloris après une journée intensive d'escalade!

Une fois chargé de tout notre barda, nous nous mîmes en route: direction les blocs d'échauffe!
Rien ne venait troubler la crissement de nos pieds. Tout respirait le calme. Même le soleil ,filtré par les nombreux arbres queqlues peu dénudés et rougis par l'hiver, enveloppait les blocs d'un halo apaisant.

Quelques mouvements de bras pour la mise en train, et déjà les chaussons aux pieds je m'engageai dans un bleu.
le contact de mes mains encore froide avec le grain du rocher gelé réveilla mes sens!
Trois mouvements et me voilà sur les plats de sortie. Je prend mon temps, je savoure ce moment, certes je ne me trouve pas très haut mais la sensation de mon poid uniquement retenu par l'adhérence de ma peau me grise. Je passe en appui et sort la voie.

"Ah lala ! ... comme c''est bon ! c'est un jour à perfer !"
"à condition de se réchauffer... viens on va faire le 23 blanc; tu sais celui où tu dois te redresser avec l'inversé main droite et tu croises loin sur le plat de sortie..."
"Bonne idée, avec ces conditions c'est du '2'; on va randonner!!!"

Peu à peu avec la difficulté des passages réalisés la chaleure et l'excitation augmente... Il va être temps de se diriger vers notre projet du jour: El Poussif !

El Poussif; un bloc hors-circuit situé à une centaine de mètres plus haut que le secteur. Nous étions tombés dessus la veille alors que nous recherchions son frère El Poussah, classiquede la forêt pourtant un poil plus simple que notre bloc convoité.

Je redescendit de la classique voie en 6c du site et je me tourne ver Rémi:
"On y va?"
Sa tête aquiesce, nous sommes prêt pour le siège.
A peine cinq minutes de marche et nous voilà au pied de la magistrale ligne.
Une grande vague verticale surplombe les courbes du bas du bloc. L'énorme préhension en pince est strée de cannelures, l'eau, le vent, et le temps ont sculpté ce morceau de pierre tel l'oeuvre d'un Maître pour nous offrir ce passage. Même les plats de sortie se colorent d'un vert qui contraste avec les traces blanches qui stigmatent le rocher.
Je met en place les crash-pads et chausse mes ballerines. Si la préparation commence par les chaussons ces derniers la termine. Je garde jusqu'au dernier moment ma grosse polaire... la chaleur augmente, les mouvements, les sensations éprouvées la veille me reviennent en mémoire... j'ai chaud... Je plonge mes mains dans mon sac à magnésie. Rémi viens de poser la brosse: les prises sont propres, aucune poussières ne viendra mettre son grain de sel pour me faire glisser.
Les mains blanches, j'ôtes ma protection thermique, avec la paume de mes mains je frotte une dernière fois la gomme sous mes orteils; l'adhérence augmente avec la chaleur de ces pneumatiques aui doivent être d'un propreté irréprochable. Le son de cette friction deviens de plus en plus saccadé: même mes doigts "collent".

Je suis fin prêt. Ma détermination est sans faille, hier je suis passé trop près pour pouvoir rater encore une fois la prise de fin.
Je souffle un grand coup et saisi la première prise: une réglette verticale qui cisaille le bout de mes doigts. Je pose le pied en adhérence sur la bossette noire de gomme laissée par mes malchanceux prédécesseurs.
D'un geste rapide je me redresse sur cet appui et saisi violement une autre réglette du même acabit en inversé, situé sous la vague. Mes abdominaux se bandent pour retenir le balancement de mon corps. C'est parti !
Je pose rapidement mon pied libre sur la microprise qui tranche l'arête du bloc.
Puis ma main vient claquer le plat au-dessus de la vague.
Le rocher est exceptionnellement adhérent: les mains à plats, je me maintiens en équilibre; je suis entre terre et ciel, luttant contre la gravité, explorant les limites de mes possibilités, tout mon corps et mon esprit sont investis dans ces mouvements !
J e viens d'attreper la pince à l'endrot oùla vague redevient verticale. Ma main s'ajuste à la préhension immédiatement... j'approche du crux; de l'instant fatidique qui va finaliser ce bloc .
J monte mon pied droit en adhérene et pousse fort dessus pour faire opposition... d'un coup je me redresse et fait passer ma main gauche en appui sur la paume... je tiens ... le toucher est incomparable: Je ne PEUX PAS tomber !!!
Mes pieds quittent leurs prises alors que je pousse sur mon bras... le plat final s'approche... il n'est plus qu'à une vingtaine de centimètres de mon nez. Je me regroupe: mon pied gauche doit venir se poser à la place de ma main droite pour que celle-ci soit libérée et puisse clore l'enchainement...
"Allez Jeanno !!! Lache rien !!!" me jette mon homologue placé derrière moi sentant la fin de l'essai.

Je monte mon pied... aie! je ne suis pas assez souple.. le gomme ne capte que la partie trop verticale du rocher... aucune prises!!!

Tant pis je tente ma chance... en adhérence...

...

"ZzZzZzZiIiIiIiIipPpPpPpP !! !! !! !! "

...

"Aaaaaaaaaaaaaaaaaah Nooooooooon !!!" La chute m'arrache un cri qui déchire la forêt...

Le pied n'a pas tenu et mon tibia a tapé de tout mon poid contre le rocher...

Cette fois-ci la nature reste la plus forte... il faudra revenir ...

Mais nous pouvons quand même la remercier de nous avoir fait passer encore une journée de bonheur...








Voici en exclusivité quelques clichés de cette mémorable journée...

El Poussif... la vague verticale...


 

Citation:


Le soleil innondait déjà le parking à notre arrivée. Le givre avait pris possession du décors: arbres, buissons, sol, tout l'environnement revêtait cette blanche froideur.





suivez le chemin... pour découvrir d'autres passages... secrets....

 




_________________


Ven 5 Oct - 10:27 (2007)
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Ven 5 Oct - 10:27 (2007)
graich
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2007
Messages: 154
Localisation: lyon

Message Une vieille histoire ressortie de derrière les fagots... Répondre en citant
lol arpick il s'éclate ^^ je lirais tout ça quand j'aurai un peu plus de temps ^^

_________________
graich, recruteur, admin, et membre eternel des rodeurs

Ven 5 Oct - 13:39 (2007)
Contenu Sponsorisé






Message Une vieille histoire ressortie de derrière les fagots...

Aujourd’hui à 20:34 (2018)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    les rodeurs Index du Forum » partie public » flood pour tous Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com